Quatre théories autour de 77 000 mystérieuses vidéos postées sur YouTube

Depuis plusieurs mois, de courtes vidéos aux formes géométriques sont postées toutes les 20 secondes sur un compte du site de partage. Les internautes s'interrogent.

Depuis plusieurs mois, des vidéos quasi identiques, très courtes, sont postées toutes les 20 secondes sur un compte YouTube baptisé \"Webdriver Torso\".
Depuis plusieurs mois, des vidéos quasi identiques, très courtes, sont postées toutes les 20 secondes sur un compte YouTube baptisé "Webdriver Torso". (YOUTUBE / FRANCETV INFO )

Un rectangle et un carré. Tantôt rouge, tantôt bleu. Le tout sur un fond sonore de tonalités électroniques. Depuis plusieurs mois, des vidéos quasi identiques, très courtes, sont postées toutes les 20 secondes sur un compte YouTube baptisé "Webdriver Torso". La dernière d'entre elles a été mise en ligne il y a trois semaines. Depuis, les théories sur l'origine et la finalité de ces images, plus ou moins crédibles, se multiplient sur internet. Le site du quotdien britannique The Guardian en a listé quatre, jeudi 1er mai. Les voici :

Des signaux d'extraterrestres 

Des aliens cherchent-ils à communiquer avec nous à travers ce langage cryptique ? C'est l'une des interprétations qui circule sur les réseaux sociaux au sujet de ces 77 000 vidéos, comme en témoigne ce tweet de la BBC Radio :  

Des messages espions

Sur le blog BoingBoing, une autre hypothèse est avancée : ces vidéos pourraient être la version numérique des "stations de nombres". Pendant la guerre froide, ces stations de radio diffusaient des suites de chiffres ou de lettres codées, des messages espions, dont l'ennemi ne pouvait comprendre la teneur.

 Une expérimentation pour du streaming

The Guardian a cru un temps tenir sa réponse : Isaul Vargas, un testeur de logiciels basé à New York, a reconnu ces vidéos pour les avoir vues un an plus tôt lors d'une conférence organisée par une société européenne spécialisée dans les logiciels de streaming pour les box, qui permettent de se connecter à des services du type Netflix ou Sky. 
 
L'entreprise, explique The Guardian, avait besoin de tester sa capacité à télécharger rapidement des vidéos en ligne, d'où ces tests sur YouTube. Sauf que Isaul Vargas est parvenu à retrouver la société en question. Il s'agit de l'entreprise britannique YouView. Même si celle-ci a produit des vidéos similaires, il ne s'agit pas celles postées sur le compte "Webdriver Torso", conclut The Guardian. Le coupable n'est toujours pas démasqué.
 

L'œuvre d'un universitaire roumain basé en France

Dernière piste explorée par le journal britannique : dans la série des 77 000 vidéos, un millier est un clip de six secondes où l'on voit la tour Eiffel. En dessous, ce commentaire : "Matei est très intelligent." A supposer que Matei, un nom roumain assez commun, est celui de l'individu qui a téléchargé ces vidéos depuis la France, il pourrait s'agir, tente le Guardian, de BasarabMatei, spécialiste du "développement d'algorithmes de compression progressive d'images fixes ou animées" à l'université Paris-Nord, ou de MateiMancas, qui travaille sur des modélisations informatiques à l'université de Mons en Belgique. Sollicitées par le média britannique, ces deux personnes n'ont pas répondu.