VIDEO. Pokémon Go réhabilité par la philosophie

Les joueurs de Pokémon Go, en-dehors de la réalité ? C’est ce que vous croyez. En fait, ils sont peut-être plus libres que nous... C’est notre module Philopop.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoLisa BeaujourFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les joueurs de Pokémon Go sont souvent critiqués : à force de vivre dans leur monde, ils oublieraient la réalité et passeraient à côté de la "vraie vie".

Mais est-ce bien le cas ? Mathilde Marès, professeure de philosophe, analyse pour nous Pokémon Go à travers les concepts du philosophe Henri Bergson (1859-1941).

Pour Henri Bergson, le monde n'est pas forcément une chose en soi, c'est un "ensemble d'images". Ces images sont perçues par mes yeux, mais elles pourraient tout aussi bien être perçues par mon smartphone.

Les joueurs de Pokémon Go, le nez sur leur portable, voient donc une autre réalité que la nôtre. Ce n'est pas pour autant que cette réalité est inférieure; elle est juste différente.

Pour Henri Bergson, il existe en fait deux types d'hommes : le rêveur et l'homme pragmatique.

Le joueur de Pokémon Go pourrait correspondre à la définition du rêveur : un homme libre, qui s'affranchit des contraintes de la vie sociale. L'homme pragmatique au contraire n'oublie jamais la réalité matérielle.

Tout l'enjeu aujourd'hui, c'est de faire coexister ces deux hommes, qui n'avaient pas l'habitude de se rencontrer. Car jusqu'à présent le joueur restait dans sa chambre... et c'est Pokémon Go qui l'en a fait sortir.

Un utilisateur de Pokémon Go tente de capturer un Ramoloss dans un parc à Hanovre, en Allemagne, le 13 juillet 2016, jour de la sortie de l\'application dans le pays.
Un utilisateur de Pokémon Go tente de capturer un Ramoloss dans un parc à Hanovre, en Allemagne, le 13 juillet 2016, jour de la sortie de l'application dans le pays. (SEBASTIAN GOLLNOW / AFP)