La 5G, un boom technologique mauvais pour l'environnement, selon une enquête de "We Demain"

Antoine Lannuzel, qui signe une enquête dans le magazine "We Demain" sur la 5G, est l'invité du 23h de franceinfo mercredi 6 novembre.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Les militants anti-5G sont de plus en plus nombreux. Ils s'interrogent sur les avantages réels sociaux pour l'homme et environnementaux pour la planète et pas juste le progrès pour le progrès", explique Antoine Lannuzel, rédacteur en chef de la revue We Demain.

Les ondes émises par la 5G posent problème, car on ne connaît pas encore leurs effets sur la santé. "On ne sait pas sur le long terme en effet. La 4G n'a que dix ans. On n'est pas capable actuellement de savoir s'il y a une corrélation entre des cancers, des problèmes neurologiques et le fait d'évaluer dans un environnement saturé en ondes. L'Anses devrait rendre une étude fin 2020 sur la 5G", développe le journaliste auteur d'une enquête sur la 5G dans le trimestriel.

Pollution

Il y a des enjeux commerciaux colossaux. "La 5G est un carburant qui va servir à alimenter nos téléphones et surtout l'internet des objets, ces milliards d'objets connectés qui sont demandeurs de beaucoup de débit", affirme-t-il. Mais "l'empreinte carbone va toutefois être plus élevée, puisque la 5G demande plus d'énergie et de matériel avec de nouvelles antennes et de nouveaux téléphones".

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Antoine Lannuzel
Antoine Lannuzel (FRANCEINFO)