Cyberattaques : non, la police n'a pas envoyé de SMS demandant de ne pas utiliser internet

Alors que des messages frauduleux circulent depuis quelques jours, la police nationale a fait une mise au point. Ces alertes n'émanent pas des autorités.

Capture d\'écran du compte Twitter de la préfecture de police de Paris mettant en garde contre les faux SMS préconisant de ne pas utiliser internet à cause de cyberattaques.
Capture d'écran du compte Twitter de la préfecture de police de Paris mettant en garde contre les faux SMS préconisant de ne pas utiliser internet à cause de cyberattaques. (PREFPOLICE / TWITTER)

"Ne relayez pas ces fausses informations." Alors que les cyberattaques des terroristes se multiplient, des SMS conseillant de ne pas aller sur internet continuent de circuler, mercredi 21 janvier. Selon ces messages, qui disent provenir des autorités, une "cellule antiterroriste" préconise "de ne pas utiliser internet", et "surtout de ne pas consulter ses comptes en ligne et tout ce qui comporte un code d'accès".

Tout ceci est faux, a indiqué la police nationale sur son compte officiel, dès le 19 janvier. "Les SMS d'alerte cyberattaque n'émanent pas des services de police", écrit-elle.

Même mise en garde de la préfecture de police de Paris, évoquant "un message frauduleux" et qui invite à ne pas le relayer "via SMS ou les réseaux sociaux".