Une faille découverte sur le service informatique à distance de Microsoft a fragilisé des milliers d'entreprises

Le problème n'aurait heureusement pas été exploité par des pirates informatiques, selon le géant américain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bâtiment de Microsoft à Chevy Chase (Etats-Unis). (EVA HAMBACH / AFP)

Panique au siège de Microsoft. L'entreprise américaine a dû avertir jeudi 26 août des milliers d'entreprises clientes de son service de cloud (informatique à distance) d'une faille qui a rendu vulnérables leurs données pendant une période prolongée. "Nous avons immédiatement réparé le système pour garantir la sécurité et la protection de nos clients", a réagi Microsoft auprès de l'AFP, confirmant aussi avoir prévenu les organisations potentiellement affectées.

Le problème a été découvert il y a deux semaines par Wiz, une société de cybersécurité. "Imaginez notre surprise quand nous avons réussi à avoir complètement accès aux comptes et bases de données de plusieurs milliers de clients de Microsoft Azure, y compris des grandes entreprises", racontent les ingénieurs sur le blog de la firme jeudi.

D'après eux, "la faille a été exploitable pendant au moins plusieurs mois, voire des années". Selon le géant de l'informatique, elle n'a toutefois pas été exploitée par des acteurs malveillants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Microsoft

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.