Paul Allen, cofondateur de Microsoft, est mort

Sa fortune dépassait les 20 milliards de dollars au moment de sa mort.

Le cofondateur de Microsoft Paul Allen (à gauche), le 1er octobre 2017 à Seattle (Etats-Unis).
Le cofondateur de Microsoft Paul Allen (à gauche), le 1er octobre 2017 à Seattle (Etats-Unis). (OTTO GREULE JR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Il était une des figures tutélaires de l'informatique. L'Américain Paul Allen, qui a cofondé avec Bill Gates le géant Microsoft, est mort à 65 ans, lundi 15 octobre, des suites d'un cancer, a annoncé sa famille. Pour Bill Gates, sans son ami d'enfance, qu'il a connu sur les bancs de l'école, "l'informatique personnelle n'aurait jamais existé".

Paul Allen, dont la fortune dépassait les 20 milliards de dollars au moment de sa mort, s'était pourtant fâché avec Bill Gates. D'abord, parce que ce dernier s'était réservé 60% des parts de l'entreprise, estimant qu'il aurait accompli une plus grande partie du travail de programmation. Ensuite, parce que Bill Gates aurait tenté de "diluer" ses parts.

Un philantrope féru de conquête spatiale

Las, il avait claqué la porte de Microsoft en 1983, huit ans après avoir créé le géant de l'informatique, et refusé de revendre ses actions. Bien lui a en pris : il les a finalement revendues vers 2000 et est devenu richissime. Il a ensuite fondé Vulcan, qui gère ses diverses activités.

Ardent philanthrope, il avait promis en 2010 de léguer 50% de sa fortune à des œuvres caritatives, dans le sillage d'un appel formé par Bill Gates. Comme d'autres grands patrons milliardaires (Jeff Bezos, Elon Musk...), Paul Allen était également féru de conquête spatiale et avait créé Stratolaunch, qui a construit l'avion le plus grand du monde, actuellement testé dans le désert californien.