Le premier restaurant sous-marin d'Europe va être construit en Norvège

Baptisée "Under", l'établissement accueillera une petite centaine de convives qui dînera devant une baie vitrée donnant sur les fonds marins norvégiens, à cinq mètres de profondeur.

Une vue d\'artiste du restaurant sous-marin Under, qui doit être contruit à Båly, dans le sud de la Norvège.
Une vue d'artiste du restaurant sous-marin Under, qui doit être contruit à Båly, dans le sud de la Norvège. (MIR / SNOHETTA)

Les dîners en bord de mer bientôt dépassés ? En Norvège, un restaurant sous-marin est en projet, une première en Europe. C'est le cabinet d'architecture Snøhetta, qui a révélé lundi 23 octobre le projet, dont on ne connaît pas encore la date d'ouverture. Sur son site, de nombreuses vues d'artistes permettent d'admirer à quoi ressemblera cet étonnant restaurant.

At the southernmost point of the Norwegian coastline by the village of Båly, Snøhetta has designed the underwater restaurant «Under». Like a sunken periscope, the restaurant’s massive acrylic windows offer a view of the seabed as it changes throughout the seasons and varying weather conditions. The restaurant, which will also function as a research center for marine life, is a tribute to the Norwegian coast and to #Lindesnes – to the wild fauna of the sea and to the rocky coastline of Norway’s southern tip. #architecture #interiorarchitecture #restaurant #marine #Norway @mir.no

A post shared by Snøhetta (@snohetta) on

Le bâtiment se trouvera sur la côte près du village de Båly, au point le plus au sud de la Norvège, explique Snøhetta sur son site internet. Sous l'eau, les clients, entre 80 et 100, auront donc une vue inédite sur la faune de la mer du Nord, à travers une immense baie vitrée, à cinq mètres de profondeur. Des lumières douces installées au fond de l'eau doivent illuminer la scène.

Le restaurant s'appellera Under, qui veut dire "en dessous" en anglais, mais aussi "merveille" en norvégien.

Un lieu qui accueillera aussi des chercheurs

Des murs d'un mètre d'épaisseur doivent permettre à l'édifice de résister aux pires conditions météo. Et les architectes expliquent que cette carapace en béton aura une surface qui permettra aux mollusques de s'y agripper, transformant le bâtiment en récif.

Les porteurs du projet assurent qu'il sera respectueux de son environnement et servira aussi à éduquer les convives sur les fonds marins. Le menu fera la part belle aux produits de la mer pêchés localement. Le lieu doit aussi héberger des chercheurs étudiant les poissons et la vie marine. Ils travailleront aussi à rendre les alentours du lieu propices à accueillir les poissons.

Le restaurant est l'œuvre d'un cabinet d'architectes prestigieux : plus près de nous, Snøhetta a réalisé le Centre international d’art pariétal, qui abrite la reproduction de la grotte de Lascaux et construit actuellement le nouveau siège du Monde à Paris.