Cet article date de plus de six ans.

Les ventes de Google Glass suspendues en attendant de nouveaux modèles

Le dernier envoi pour les testeurs, appelés "explorateurs", aura lieu le 19 janvier, a indiqué le géant américain, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme essaie des Google Glass, les lunettes connectées de Google, à Shenzhen (Chine), le 29 novembre 2014. (RI XI / IMAGINECHINA / AFP)

Les Google Glass ont-elles du plomb dans l'aile ? Google a annoncé, jeudi 15 janvier, la suspension la semaine prochaine de la vente de son prototype de lunettes connectées. Mais le géant de l'internet promet de nouvelles versions dans un avenir non déterminé. 

Le dernier envoi pour les testeurs acatuels, appelés "explorateurs", aura lieu le 19 janvier, a indiqué le géant américain, jeudi, indique un message (en anglais) publié sur le compte Google+ des Google Glass. "Nous fermons le programme d'explorateurs afin de pouvoir nous concentrer sur ce qui viendra ensuite", affirme Google. "Vous commencerez à voir de nouvelles versions de Glass quand elles seront prêtes (pour l'instant, interdiction de regarder)", ajoute la firme de Mountain View.

Deux années de tests

Le groupe s'efforce d'envoyer un signal sur l'arrivée à maturité du projet Glass en annonçant également qu'il va quitter l'ombrelle de "Google X", sa division travaillant sur des thèmes futuristes comme les voitures sans chauffeur.

Google avait semblé faire un grand pas en vue d'une commercialisation de masse en annonçant l'an dernier l'ajout à son prototype de montures normales. Le groupe avait évoqué l'utilisation de verres correcteurs ou solaires, et un partenariat avec le groupe italien Luxottica, propriétaire entre autres de la marque Ray-Ban. Initialement, les nouveaux modèles étaient attendus pour cette année.

Chez Google, on avance que l'objectif du programme d'explorateurs était de voir comment les gens utilisaient cette nouvelle technologie et de recueillir leurs avis pour concevoir par la suite de meilleures versions de l'appareil, et qu'après deux années les retours ont été suffisants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.