Emmanuel Macron : "Talents, recherche, financements, données sont les clés pour faire de la France un leader de l’intelligence artificielle"

Le 29 mars, lors d’une visite à l’Institut Curie, le président français a dévoilé sa stratégie pour faire de la France un leader en matière d’intelligence artificielle.

BRUT

Jeudi, alors que le député et mathématicien Cédric Villani remettait son rapport  sur l'intelligence artificiel au gouvernement, Emmanuel Macron était en visite à l’Institut Curie. Réitérant son ambition de faire de la France un leader dans ce domaine, il a annoncé l’allocation d’une enveloppe de 1,5 milliard d’euros sur le quinquennat, dont 400 millions d’appels à projet.

Attirer et retenir les talents

Le président de la République souhaite tirer profit des "avantages" français, "qui correspondent d’ailleurs à la dynamique de l’intelligence artificielle". En premier lieu, la formation des "talents" français, avec l’objectif de doubler le nombre d’étudiants des formations "où il y a l’intelligence artificielle".

Ces "talents" seraient ensuite intégrés à un réseau national de "centres d’excellences", un réseau de centres de recherches coordonné par l’Institut national de recherche en informatique et en automatique. "Les talents attirent les talents", et Emmanuel Macron veut leur permettre de "travailler dans les meilleurs conditions".

Un réseau d’excellence renforcé par un programme de chaires individuelles, "qui permettent d’abord de bien rémunérer dans nos universités", afin d’attirer les meilleurs chercheurs internationaux. Les partenariats public-privé seront également favorisés, afin de convaincre les grands groupes industriels d’implanter leurs centres de recherches, et donc de recruter, en France.

Ouvrir les données

La stratégie du chef de l’État passe aussi par l’ouverture des données, à travers le centre national de gestion des données personnelles. Emmanuel Macron souligne la chance d’avoir un État centralisé, où beaucoup de données sont "maîtrisées par des acteurs publics". Des données qu’il veut rendre plus accessibles.

Si l'on veut que les choses avancent beaucoup plus vite, il faut ouvrir les données

Emmanuel Macron

Sont notamment  évoquées les données de santé de l’Assurance-maladie, "une ressource de données incomparable (…) sans équivalent au monde". Cette ouverture passera par une série de protocoles expérimentaux portant sur "la mobilité, les véhicules autonomes, la santé" et pour lesquels des appels à projets seront mis en place.

Emmanuel Macron : \"Talents, recherche, financements, données sont les clés pour faire de la France un leader de l’intelligence artificielle\"
Emmanuel Macron : "Talents, recherche, financements, données sont les clés pour faire de la France un leader de l’intelligence artificielle" (BRUT)