Facebook a lancé jeudi sa fonction de géolocalisation en Europe, un mois après son inauguration aux Etats-Unis

"Facebook Places" (devenu "Facebook Lieux" en français) permet d'indiquer à ses amis l'endroit où l'on se trouve à tel instant, en faisant des "check-in".On peut savoir quels sont les amis présents dans les environs, mais aussi tagger (identifier) ceux qui sont avec nous.

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, présentant Facebook Places à Palo Alto (Californie), le 18 août 2010.
Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, présentant Facebook Places à Palo Alto (Californie), le 18 août 2010. (Justin Sullivan/Getty Images/AFP)

"Facebook Places" (devenu "Facebook Lieux" en français) permet d'indiquer à ses amis l'endroit où l'on se trouve à tel instant, en faisant des "check-in".

On peut savoir quels sont les amis présents dans les environs, mais aussi tagger (identifier) ceux qui sont avec nous.

Facebook arrive en retard car d'autres réseaux ont pris d'assaut le créneau de la géolocalisation : Aka-Aki et plus récemment Foursquare et Gowalla. Mais le réseau social mise sûrement sur son succès mondial et ses 500 millions d'utilisateurs.

Pourtant, Facebook n'offre pas les possibilités de ses concurrents : accumuler des points, être le maire d'un lieu ou obtenir des médailles.

Attaqué depuis plusieurs mois sur la protection de la vie privée, Facebook a pris le temps de faire une vidéo qui explique les nouvelles fonctionnalités de localisation et les possibilités de paramétrages.

Par défaut, Places autorise uniquement vos amis à voir là où vous vous trouvez. Mais tout est réglable, l'autorisation pour vos contacts de vous tagger dans un lieu.