Roissy : un Airbus a évité de justesse un drone

Alors que l'appareil amorçait sa descente vers l'aéroport, il a failli percuter un drone. Un incident qui provoque des questions sur la sécurité face à ces petits aéronefs.

FRANCE 3

Il y a eu plus de peur que de mal. On a appris qu'un Airbus 320 qui amorçait une descente vers l'aéroport de Roissy, le 19 février, est passé tout près de percuter un drone. Le copilote a aperçu l'appareil sur sa gauche et a dû déconnecter le pilote automatique pour redresser l'avion, et éviter ainsi l'aéronef d'à peine cinq mètres.

Un engin non identifié

Une collision aurait pu avoir des conséquences graves, comme l'explique Xavier Tytelman, spécialiste de la sécurité aérienne : "On peut imaginer la perte d'un moteur ou du pare-brise. Les pilotes peuvent gérer ce genre de situation et savent piloter et se poser sans moteur, mais ce n'est évidemment pas souhaitable". L'engin impliqué n'a pour l'instant pas été identifié. Ce n'est pas une première : l'année dernière, sept drones auraient volé à proximité de l'aéroport Charles-de-Gaulle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A380 de la compagnie aérienne Air France, sur un tarmac.
Un Airbus A380 de la compagnie aérienne Air France, sur un tarmac. (CHRISTOPHE LEHENAFF / GETTY IMAGES)