Cookies : la Cnil met en demeure "une vingtaine d'organismes", dont des géants du web

Le gendarme français des données personnelles a annoncé les premières mises en demeure pour non-respect de la nouvelle réglementation sur ces traceurs publicitaires en ligne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Cnil a annoncé le 25 mai la mise en demeure d'une vingtaine d'organismes pour non-respect de la réglementation sur les cookies. (B. BOISSONNET / BSIP / AFP)

Ils ne respectent pas les nouvelles règles sur les cookies, en vigueur depuis le 1er avril. La Cnil, gendarme français des données personnelles, a annoncé mardi 25 mai la mise en demeure d'une "vingtaine d'organismes", composés "principalement d'importantes sociétés de l'économique numérique" dont "des acteurs internationaux de l'économie numérique" mais également d'acteurs publics, pour des manquements relatifs à la législation en matière de traceurs publicitaires sur Internet.

>> Accepter ou refuser les cookies ? On vous explique les nouvelles règles sur les traceurs publicitaires sur internet.

Les contrôles débutés en avril "ont permis de constater qu'un certain nombre d'organismes ne permettaient toujours pas aux internautes de refuser les cookies aussi facilement que de les accepter", explique la Cnil dans un communiqué. La liste des sociétés et organismes publics visés, qui ont un mois pour se mettre en conformité sous peine de sanctions, n'a pas été dévoilée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.