Blackberry annonce la suppression de 4 500 postes sur 12 000

En proie à d'importantes difficultés commerciales, le fabricant canadien de smartphone va réduire ses effectifs de 40%.

Un journaliste se tient devant un panneau du smartphone Blackberry 10, à l\'occasion du lancement du téléphone, le 30 janvier 2013, à New York.
Un journaliste se tient devant un panneau du smartphone Blackberry 10, à l'occasion du lancement du téléphone, le 30 janvier 2013, à New York. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

La déconfiture de Blackberry se confirme. Le fabricant canadien de smartphones a annoncé, vendredi 20 septembre, la suppression de 4 500 postes sur un peu plus de 12 000 salariés employés par le groupe. Le groupe de télécoms a essuyé une perte d'exploitation de près d'un milliard de dollars au deuxième trimestre de son exercice achevé le 31 août.

Un temps pionnière des smartphones, l'entreprise a perdu 90% de sa valeur en Bourse en cinq ans. Elle n'a pas su faire face à la montée de l'iPhone et des téléphones fonctionnant sous Android. Son nouveau modèle, BlackBerry 10, lancé en début d'année, n'a pas enrayé le déclin de ses parts de marché.