VIDEO. Ouverture d'une enquête pour entente illicite entre les différents acteurs du secteur aérien

Dans le viseur de la Comission européenne, les agences de voyages Amadeus et Sabre.

Voir la vidéo

La Commission européenne vient d'ouvrir une procédure formelle d’examen car elle soupçonne une entente illicite et un abus de position dominante entre les principaux acteurs du secteur aérien. Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence a notamment affirmé qu’elle "n’hésiterai[t] pas à [s]’attaquer aux géants qui évincent sans pitié leurs petits concurrents." Dans son viseur, les deux systèmes mondiaux de réservation électronique de voyages Amadeus et Sabre, deux fournisseurs indispensables aux agences de voyages car ils centralisent les informations des compagnies aériennes : horaires de vols, places disponibles et prix des billets.

Une réputation inflexible

Selon la Commission européenne, les agences auraient pu s'entendre pour empêcher leurs clients de faire appel à d’autres prestataires. Un procédé illégal car contraire aux lois sur la concurrence et qui peut entraîner une hausse des prix pour les billets des voyageurs. La commissaire a donc lancé une enquête. Réputée inflexible, Margrethe Vestager n'en est pas à son premier coup d’essai. Ses cibles préférées : les géants du web. En 2016, elle réclamait à Apple près de 13 milliards d’euros d’impôts impayés en Irlande. En 2017, elle infligeait une amende de 2,4 milliards de dollars à Google pour abus de position dominante. Aujourd'hui, elle est l’une des femmes les les plus puissantes d’Europe.

VIDEO. Ouverture d’une enquête pour entente illicite entre les différents acteurs du secteur aérien
VIDEO. Ouverture d’une enquête pour entente illicite entre les différents acteurs du secteur aérien (BRUT)