Ile de Ré : problème de dunes

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/01/2014Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'alerte météo concerne le littoral de la Bretagne, mais aussi les départements de l'Atlantique. On attend de fortes vagues à partir du milieu de l'après-midi. La région a déjà été traversée par la tempête ces dernières heures. A l'île de Ré, une partie des dunes de La Couarde-sur-Mer a été emportée il y a deux jours.

Le maire de La Couarde est inquiet. Le village, 1 200 habitants, se trouve juste derrière la dune.

Ça devient urgent, quand la dune est partie on est tous dans l'eau.

Si ça continue, on pourra prendre le Zodiac pour partir.

En quelques jours, la dune qui protège le village a reculé de plusieurs dizaines de mètres avalée par une mer démontée.

Au 30 décembre, le pied de la dune était à cet endroit. On voit aujourd'hui à quel niveau: un retrait de 15 à 20 mètres. Quand ça va sécher, la crête de la dune va continuer à s'effondrer.

Les protections géotextile posées il y a une dizaine d'années ne servent plus à rien.

Derrière, la dune est plus épaisse.

On est revenu au niveau de Xynthia et là ici c'est encore plus. Tout le sable qu'on avait réussi à capter est parti depuis une semaine.

Le maire de La Couarde va demander à l'Etat un arrêté de péril. Objectif : obtenir des travaux d'enrochement.

C'est efficace pour différentes raisons. D'abord c'est du granite, sa densité permet de mieux l'amortir. Et on s'aperçoit que quand il n'y a plus d'enrochement, le cordon dunaire souffre énormément.

Coût estimé des travaux: 800.000 euros. Depuis 10 ans, il a fallu débourser plus d'un million d'euro pour les opérations d'ensablement.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==