Emmanuel Macron, François Hollande, Nicolas Sarkozy : toute la sphère politique rend hommage à Johnny Hallyday

Très peu de temps après l'annonce de la mort de Johnny Hallyday, Emmanuel Macron a rendu hommage à la star française dans un communiqué. D'autres élus l'ont suivi. 

Emmanuel Macron, le 28 novembre 2017, à Ouagadougou (Burkina Faso). 
Emmanuel Macron, le 28 novembre 2017, à Ouagadougou (Burkina Faso).  (LUDOVIC MARIN / POOL)

Comme le monde de la chanson, la sphère politique rend hommage à Johnny Hallyday. Le plus célèbre des chanteurs français est mort dans la nuit du mardi au mercredi 6 décembre, succombant au cancer des poumons qui le rongeait depuis de nombreux mois. Emmanuel Macron, François Hollande, mais aussi Marine Le Pen et Benoît Hamon : tout l'échiquier politique rend hommage à Johnny. 

>> Hommages, moments forts de sa carrière : suivez notre direct après la mort de Johnny Hallyday 

Emmanuel Macron : "On a tous en nous quelque chose de Johnny"

"On a tous en nous quelque chose de Johnny." Très peu de temps après l'annonce de la mort de Johnny Hallyday, Emmanuel Macron a rendu hommage à la star française dans un communiqué.

De Johnny Hallyday nous n'oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd'hui pleinement à l'histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d'Amérique dans notre Panthéon national.Emmanuel MacronCommuniqué de l'Elysée

Contactée par franceinfo, l'Elysée ajoute qu'Emmanuel et Brigitte Macron se rendront aux obsèques du chanteur. La date n'est pas encore fixée et la question d'obsèques nationales n'a pas encore été tranchée. "Il est trop tôt pour aborder cette question avec la famille", fait-on savoir. L'Elysée entend respecter les souhaits des proches du chanteur.

François Hollande : "Chacun se sent un peu seul aujourd’hui"

"Johnny est parti dans la nuit. Nous aurions tellement aimé le retenir, a écrit l'ancien président sur Twitter. Il n’est plus mais sa voix est toujours là."

Nicolas Sarkozy : "Johnny va laisser un vide que personne ne pourra jamais combler"

Un autre ancien président s'est exprimé. Nicolas Sarkozy a publié un communiqué dans lequel il rend hommage à Johnny Hallyday, qui fut un de ses soutiens. "La France est en deuil d’un très grand artiste, de cette voix irremplaçable, de ce talent et d’un répertoire, a-t-il écrit. Johnny va laisser un vide que personne ne pourra jamais combler."

Jean-Pierre Raffarin : "On a tous en nous quelque chose qui meurt"

L'ancien Premier ministre n'a jamais caché être un grand fan de Johnny Hallyday. Dans un post de blog, il salue un homme qui a fait changer "trois générations". 

La cicatrice traverse trois générations. La mienne, celle qui était en fraternité avec Johnny parce qu’il a accompagné toute notre vie et notamment la plus belle part, celle de la jeunesse. La génération de nos parents à la quelle nous l’avons fait aimer, à celle de nos enfants qui ont appris sa musique avant leur parole.Jean-Pierre Raffarinsur son blog

Banoît Hamon : "Ce matin, c'est un peu comme si Paris perdait sa Tour Eiffel"

La France a perdu un de ses monuments. Du coup, Benoît Hamon fait dans la comparaison pour décrire le choc qu'est la mort de Johnny Hallyday. 

Alain Juppé :  "Que de souvenirs avec Johnny "

"'Que je t’aime ! Que je t’aime !' C’est ce que chaque Français a envie de déclarer à Johnny ce matin." a réagi le maire de Bordeaux sur Twitter. 

Sur le réseau social, le maire de Bordeaux est aussi revenu sur ses différentes rencontres avec Johnny Hallyday, en concert ou en privé. 

Marine Le Pen : "Un chanteur venu du peuple et que le peuple aimait"

La présidente du Front national a aussi rendu hommage, sur Twitter, "à Johnny Hallyday pour sa carrière".

Nicolas Dupont-Aignan : "Un véritable symbole de la France dans le monde"

Le présient de Debout la France a rendu "hommage au grand Johnny Hallyday, légende de la musique qui restera à jamais dans nos mémoires".