Grande-Bretagne : supermarchés pour pauvres

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 17/12/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

David Pujadas : Merci. Pendant ce temps, l'Angleterre inaugure un projet pilote pour combattre la pauvreté. Il s'agit d'un nouveau genre de supermarchés réservés aux bénéficiaires de l'aide sociale. Les produits sont 70% moins chers.

C'est le seul supermarché en Grande-Bretagne où il faut présenter des papiers pour acheter : carte de chômeur ou document certifiant que l'on gagne moins de 400 euros par mois, ou moins de 700 pour les retraités. A l'intérieur, un supermarché normal, avec des milliers de références. Ici, les prix sont 5 à 6 fois moins chers que la normale: 34 cts la boîte de haricots, 24 le pain de mie, 12 les cornichons Brian, ancien mineur, a rempli son sac pour 4 euros.

En faisant mes courses là-bas, en fin de semaine, il me reste de l'argent.

Les chaînes de supermarché écoulent ensemble, dans ce magasin, les produits à l'emballage détérioré ou ceux dont la date de péremption est proche.

Plutôt que de jeter, ça permet au supermarché de récupérer quelques centimes.

Ce n'est pas un magasin de premiers prix ni une banque alimentaire, mais une antenne réservée aux personnes très modestes. y trouvent un intérêt économique: un produit bientôt périmé doit être détruit selon des critères précis, il doit passser par un centre de tri, est parfois transformé. Tout cela a un coût. Il est plus intéressant de vendre à bas prix.

Les supermarchés soignent donc leur image de marque pour pas cher. Ces magasins ne font pas concurrence aux enseignes classiques. Le système pourrait être étendu à tout le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==