Grande-Bretagne : des TIG pour les chômeurs

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 30/09/2013Durée : 00h40

La Grande-Bretagne durcit les conditions d'indemnisation des chômeurs et en particulier des chômeurs de longue durée. Ils sont 470.000 dans le pays. Ils seront contraints de faire des travaux d'intérêt général pour garder leurs indemnités.

Ramasser des feuilles pourrait devenir l'activité permanente de ces chômeurs anglais. Les travaux d'intérêt général (TIG) existaient déjà en Angleterre, mais pour une période limitée. Le ministre de l'économie a voulu frapper fort. Dès l'an prochain, devront travailler 30 H par semaine jusqu'à ce qu'ils retrouvent un emploi, sous peine de perdre leurs allocations chômage.

Personne n'aura rien sans donner en retour ! On vous aide a trouver un travail, mais vous aidez la communauté ! L'Etat providence doit être juste pour ceux qui en ont besoin, mais aussi pour ceux qui paient.

La mesure a des arrières-pensées électoralistes, a l'heure où les deux grands partis britanniques s'affrontent à travers leurs congrès annuels. Mais elle a le soutien d'une majorité de la population.

C'est très bien, trop de gens restent affales sur leur canapé.

Les chômeurs sont plus partagés.

Ramasser les ordures, non, mais quelques chose en rapport avec ma formation, pourquoi pas ? Si ça peut aider ma carrière.

Je ne suis pas pour, le chômage c'est assez démoralisant comme ça.

Après diverses expérimentations ces dernières années, plusieurs économistes restent sceptiques sur l'efficacité de ces mesures. Accaparés par leur TIG, seuls 10 % des chômeurs de longue durée ont retrouvé un vrai emploi.

Le premier exemplaire au monde de l'A400M a été livre à la France. Plus puissant que son ancêtre le Transall, cet avion a hélices est destine au transport militaire polyvalent.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==