Gouvernement : passation de pouvoir à Bercy

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 27/08/2014Durée : 00h49

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Elise Lucet : Merci.

Emmanuel Macron est la véritable surprise de ce gouvernement. L'homme qui a longtemps parlé à l'oreille de François Hollande, ne s'est que très rarement exprimé en public. Ses propos étaient donc scrutés lors de la passation de pouvoir à Bercy, avec Arnaud Montebourg. Il demande à être jugé sur les actes.

On ne l'avait encore jamais vu au premier plan. A côté d'Arnaud Montebourg, Emmanue Macron se retrouve pour la 1re fois sous l'objectif de dizaines de caméras. Le nouveau ministre de l'Economie fait son premier discours public.

Je suis le premier surpris de ce qui se passe aujourd'hui. Il y a quelques semaines, je quittais l'Elysée pour d'autres projets. Tu me faisais l'amitié d'être là. Je suis ému aussi.

Il connaît déjà Bercy où il a travaillé comme inspecteur des finances. Il sait que son expérience de banquier et son image de libéral qui retiennent l'attention.

J'arrive auréolé d'une réputation qui m'est faite par la presse. Jugez-moi sur les actes.

Malgré les désaccords qu'il dit avoir eus avec son prédécesseur, il s'engage à poursuivre son action.

Il n'y a pas le moindre doute pour dire que ce sera : continuer. Le redressement productif, l'attachement à la production seront les valeurs que je veux porter au quotidien.

Une promesse appuyée par une longue accolade. L'image d'une passation de pouvoir entre deux hommes différents.

Je me permettrais un conseil: la plus belle arme en politique c'est la sincérité. Sache l'utiliser et les autres te suivront.

Arnaud Montebourg explique qu'il faut savoir quitter la scène.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==