Gouvernement : les enjeux de la prochaine rentrée

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 01/08/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Bonsoir François Lenglet. On a vu la mine grave de Manuel Valls. Le ton et le choix des mots aussi. Le gouvernement prépare les Français à de mauvaises nouvelles.

François Lenglet : On nous prépare à un chiffre décevant, le 14 août, quand sera publiée la croissance de la France au 2e trimestre. Au vu des derniers indicateurs, elle devrait être nulle, zéro plus ou zéro moins. Et si la croissance est mauvaise, le chômage continuera a monter, et le déficit s'aggravera, car les impôts rentreront moins bien dans les caisses de l'Etat.

Julian Bugier : "Les politiques économiques en zone euro ne sont pas efficaces", a dit M. Valls. Que faut-il en penser.

François Lenglet : Regardez la différence, sept ans après la crise, entre une Amérique relancée et une Europe anémiée! La politique économique a fait la différence. Notre crise a été fabriquée par des choix erronés: un cours de l'euro élevé, des hausses d'impôts. Les chiffres de croissance de mi-août devraient faire apparaître une divergence au sein de la zone euro entre les pays qui s'en sortent, (Allemagne, Espagne) et ceux qui sont à la traîne (France et Italie). Et ce sont rarement les mauvais élèves qu'on écoute, même s'ils ont de bons arguments.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==