Gaspillage alimentaire en supermarché : rendre obligatoire le don aux associations humanitaires ?

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 05/08/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Jeter à la poubelle des cartons entiers de nourriture, une image qui fait toujours mal au coeur. Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ? 63 députés ont déposé aujourd'hui un texte pour obliger les supermarchés à donner leur invendus à ceux qui en ont besoin.

Des aliments encore consommables qui finissent à la poubelle. Chaque supermarché jette 200 tonnes de déchets alimentaires par an. C'est pourquoi 63 députés veulent obliger les grandes surfaces aux associations. Dans ce supermarché, c'est déjà une habitude.

Tout est descendu ici puis on trie. On vérifie que le produit est bien conservé, et que la date des bonne.

Deux salariés et une heure de travail par jour pour trier ces invendus, une charge supplémentaire. Un à deux caddies seront donnés à une association caritative. Mais ces dons n'empêchent pas le gaspillage.

On jette un pack comme ça tous les deux jours pour tout le magasin. Il y aura toujours des articles qu'on ne pourra pas donner: la viande hâchée, certains articles de poissons.

Chaque jour à 13H, Mohamed, un bénévole d'une association d'aide aux sans-logis, récupère les invendus triés. Problème : il n'a pas de camion réfrigérant.

Ça va rester là au chaud, le temps d'être livré au local.

Si les dons augmentent, la majorité des associations devront revoir leurs capacités logistiques. En 2012,1400 hypermarchés ont donné 32.000 tonnes d'aliments, l'équivalent de 64 millions de repas. Dans le sud de la Belgique, la question ne se pose plus. Ces dons sont obligatoires: les sanctions peuvent aller jusqu'à la fermeture du magasin.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==