Furosémide : la fin de l'alerte sanitaire

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 20/06/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le Furosémide, médicament diurétique, aurait été inverse dans certaines boîtes avec des somnifères. Y a-t-il eu un affolement excessif ? L'Agence du médicament a décide de lever l'alerte. Le point sur l'enquête avant de vous retrouver Jean-Daniel Flaysakier.

Un travail de fourmi dans l'usine Teva à Sens. Les employés vérifient toutes les boîtes de Furosemide rapportées. Sur presque 2400 boîtes déjà examinées aucune ne contenait de somnifères. Jusqu'à présent le seul cas d'échange rapporté est celui signalé à Saint-Malo.

Je sors les deux comprimés normalement. Pourtant ce jour-là j'avais mes lunettes, je me suis dit qu'ils n'étaient pas pareils.

Quand elle rapporte les boîtes à la pharmacie, la préparatrice qui veut rester anonyme dit avoir découvert un autre somnifère.

J'ai ouvert toutes les tablettes. C'est sur la dernière que j'ai trouvé le comprimé. Plusieurs cas de décès et d'hospitalisation ont été signalés chez des patients prenants du Furosémide mais pour l'instant l'Agence du médicament n'a pas mis en évidence de lien de cause à effet. L'alerte sanitaire est levée, l'enquête se poursuit. Les malades doivent continuer à prendre leur Furosemide, d'autres marques sont disponibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==