Fruits de l'été : les beaux melons de Cavaillon

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 22/07/2014Durée : 00h39

Notre série de l'été est consacrée cette semaine aux fruits de saison. En entrée ou en dessert ce cucurbitacé est incontournable. Le melon est un concentré de bienfaits : vitamine C, potassium, oligo-éléments et fibres, il est aussi pauvre en calories.

Il est gros, lourd et reconnaissable. Pourtant, il se cache bien. Aux pieds du Lubéron, les cueilleurs sont à la recherche du fruit de l'été: le melon de Cavaillon.

Regarde, celui-là est mûr.

Celui-là, il est vert. Voilà comment on fait.

Avec l'habitude, Hassan reconnaît vite le melon jaune du melon trop vert. A 400 mètres d'altitude, ces melons arrivent tout juste à maturité. Cette année est une bonne année en qualité mais pas en quantité.

Il faut d'abord le soleil, ensuite un bon terroir. On a des melons mûrs sur pieds avec la queue qui craque. C'est comme ça qu'on les choisit.

Choisir son melon.

Il est craquant, tout frais.

Pas facile quand tous sont identifiés charentais. Pour cet acheteur intermédiaire, le nom est trompeur. Il n'indique pas la provenance, il peut même venir du Maroc ou d'Espagne.

Bien sucré, aromatique, très bien.

Charentais vert, jaune, cela ne veut pas dire des Charentes. Charentais c'est la variété. Le melon qu'on trouve en France en juillet et août c'est du type charentais jaune.

300 000 tonnes de melon sont produits entre juin et septembre. Le fruit n'est pas facile à commercialiser. En début d'été, il y a de la concurrence avec les melons importés Les consommateurs ne sont pas toujours au rendez-vous. La filière s'organise.

On fait des plannings de plantation et de récolte. Après, c'est la météo qui décide. S'il fait chaud dans le pays de production, on a beaucoup de melons. S'il fait chaud dans le pays de consommation, cela se mange beaucoup.

Ce melon a rendu célèbre la ville de Cavaillon. Ici, c'est la star de l'été. Pauvre en calories, ce fruit est riche en vitamines C, et en potassium.

Il est aussi indispensable en cuisine pour ce chef étoilé. Exemple avec une entrée de saison. Une association de crevettes et de melon.

Je recherche dans le melon le côté exotique. C'est très oriental, un melon doit apporter dans le palais quelque chose de fort, de sauvage. Nous allons faire faire un petit chutney. Nous allons cuire le melon avec un peu de bouillon de volaille, un peu de safran, des graines de moutarde.

Alternance de chutney et de billes de melon, le tout refroidi. Reste à démouler et à dresser l'assiette.

Positionner la grosse crevette, l'iode et le melon est un joli mariage. Le melon est tout en douceur, le crustacé fait une belle concurrence.

Avec la quenelle de sorbet de melon sur lit de purée de petits pois, seule issue pour cette assiette terre et mer : la déguster.

Un festival de pyrotechnie rassemble les meilleurs artificiers dans la baie de Cannes.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==