Fruits de l'été : belles fraises rouges

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 25/07/2014Durée : 00h39

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Fin dé notre série consacrée aux fruits dé l'été : la fraise. Il en existe plusieurs centaines de variétés. Elle possède des vertus nutritionnelles intéressantes.

Il existe plus de 600 variétés de fraises. Ici, elles sont cueillies par les clients eux-mêmes. Comme Thibault et sa maman.

Tu regardes si tu en vois, tu es très bien placé, sous les feuilles. Oui, tu as raison.

Elle est belle.

Tu tires sur la tige pour pas écraser la fraise. Elle est magnifique.

Pour Adrien et son père, la tentation est trop grande.

On va les manger comme ça! Peut-être dans du fromage blanc, du jus de citron.

La fraise est riche en vitamines: 150 g couvrent les besoins quotidiens en vitamine C. Son rouge est dû à l'anthocyane, un antioxydant qui renforce l'organisme. Créée il y 30 ans par les parents de ce jeune producteur, cette cueillette de Seine-et-Marne ne cesse de s'agrandir. 5,45 E/kg, un prix pas forcément avantageux, mais les clients cherchent autre chose.

Il y a 30 ans, les gens venaient cueillir jusqu'à 50 kg de fraises pour faire des confitures pour tout le village. Maintenant, ils viennent pour retrouver le contact avec le produit, la saison, le goût, ils cueillent de moins grandes quantités mais plus régulièrement, pour se faire un vrai bon dessert.

Sur Paris et sa région, les fraises transitent souvent par le marché de Ftungis. Les Français en consomment deux kilos par an. Seul 1/3 des fraises est produit en France. La saison est bien entamée, ces fruits se font plus rares.

On va passer la barre des 4. On est sur un marché qui va à la hausse tous les jours. La barquette de fraises vaut 20 ou 30 cts de plus. Il y a une forte demande et peu de production, les prix grimpent.

Peu importe le prix pour ce pâtissier parisien. En ce moment, c'est la "Mara des bois" qui l'intéresse pour élaborer son fraisier.

Il me faut environ 3 barquettes de fraises, de la "Mara des bois", elle a un goût de fraise, et en fin de bouche, de fraise des bois.

Mais aussi de la crème mousseline à la vanille, l'autre pièce maîtresse du fraisier.

On a vraiment quelque chose d'onctueux, de gourmand.

Autour, les plus grosses fraises.

Les couper en deux et les plaquer contre la paroi.

Le biscuit moelleux aux amandes est déjà cuit, parfumé au kirsch. Il faut le découper à dimensions.

On pose le biscuit au centre.

Le fraisier prendra forme avec les fruits.

Pour moi, c'est un produit généreux, il faut qu'il y ait de la fraise.

Mettre 12 heures minimum au frais pour que les saveurs se mélangent. Mais les parfums s'évadent déjà.

Sentir cette odeur de fraise fait saliver les papilles.

Un classique de la pâtisserie qu'il reste à décorer, et à savourer.

Le JT
Les autres sujets du JT