Front national : une candidate dénonce le racisme

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/11/2013Durée : 00h49

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Une affaire jette un froid au Front national. Une candidate Bleu Marine d'origine algérienne ne veut plus se présenter aux municipales à Saint-Alban, Haute-Garonne. Elle dénonce le racisme du parti, des propos antisémites et homophobes de certains cadres et militants. La direction du FN parle d'un règlement de comptes interne et l'attaque en justice.

Voici la lettre que Nadia Porto et son époux ont envoyé directement à Marine Le Pen, évoquant les propos racistes que certains militants du parti auraient tenu a son encontre, concernant notamment, ses origines algériennes.

J'ai pensé au début que mon nom serait un avantage pour ouvrir le Front national a un nouvel électorat, notamment maghrébin On m'a dit que ça ferait plus perdre d'électeurs qu'en faire gagner.

Votre prénom n'allait pas.

On m'a dit que c'était déjà assez suffisant pour faire le rapprochement avec mes origines.

Pas de traces écrites de ces propos, concède l'époux de l'ex candidate, mais tous les deux ont rendu leur carte, jugeant certaines déclarations intolérables.

On a entendu qu'elle et ses enfants finiraient au four.

Dans la région, les responsables locaux démentent ces accusations, et pour eux, il s'agit d'un règlement de comptes personnel.

C'est un mensonge, un montage. Le Front national étant très haut, dans les sondages et le coeur des Français, nous nous attendions à des coups bas, à des montages.

Le FN a même décidé de porter plainte pour diffamation contre son ex candidate, persuadé qu'elle sera incapable d'apporter des preuves.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==