Front national : le nouveau visage des électeurs

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 17/06/2013Durée : 00h40

Brice Teinturier, vous nous livrerez quelques éléments dans un instant. D'abord, nous avons voulu rencontrer ces électeurs, ces militants ou ces cadres qui ont rejoint le FN ou sa sphère d'influence ces dernières semaines.

Ils vivent à Hénin-Beaumont (Moselle) ou à Marseille. Ces Français ont changé de regard sur le Front National. Certains ont décidé de voter pour lui.

J'ai toujours voté popur la droite avant.

J'ai toujours vote à droite maintenant c'est FN. Avant je ne votais pas et j'ai voté tout de suite FN Mes parents votaient plus UMP maintenant, c'est le Front. Elle est représantative d'une majorité de Français.

Marine est plus soft. La jeune se fait plus accepter que son père.

L'equation personnelle de Marine Le Pen y est pour beaucoup. Autre élément de stratégie, attirer des têtes d'affiche de tout bord, pour prouver que le FN est fréquentable.

Je n'ai aucun problème à être soutenu par le FN.

A l'origine se disant plutôt à gauche, l'ancien patron de Reporters Sans Frontières a saute le pas, ce qu'il n'aurait pas fait, dit-il, avec Jean-Marie Le Pen.

Ce n'est pas la même génération, elle n'est pas touchée parla même histoire. Certains disent que c'(est la vitribne qui a cahgé. Je n'ai pas l'impression qu'il y a un canal historique prét a se battre derrière.

Autre prise de guerre, cet ancien de la CGT devenu cadre du FN. Pour lui Marine Le Pen défend les ouvriers.

La gauche a trahi la classe ouvrière ! Elle est de la meîmem génération que moi. J'étais militant a la gauche de la gauche et je me suis rendu compte que je me triompais; dont Marine Le Pen espère les premiers fruits lors des municipales.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==