VIDEO. Une école privée à la discipline britannique

Les parents doivent débourser 16 000 euros par an pour scolariser leurs enfants dans cet établissement où le premier geste du matin est le contrôle des tenues.

Voir la vidéo
Agnès Monteux et Olivier Gardette - France 2

SOCIETE - C'est une école privée pas tout à fait comme les autres. Le premier geste du matin, c'est le contrôle des costumes. Les filles doivent cacher leurs bijoux. Les garçons doivent boutonner leur col, et bien serrer leurs nœud de cravate. Quand un adulte entre dans une salle, il faut se lever. Pendant les cours, interdiction de se tenir avaché, sinon c'est ramassage des papiers dans la cour pendant 5 minutes. Le téléphone portable, lui, est interdit.

Les parents doivent débourser 16 000 euros par an pour scolariser leurs enfants à l'école de Tersac (Lot-et-Garonne) qui prend modèle sur les établissements d'élite britannique. Alors les élèves ont la pression : "Je suis obligé d'aimer, dit Hugo, en classe de 3e. C'est un investissement. Mes parents ont payé pour que j'aie une meilleure éducation. Il ne faut pas que je rate".

Des élèves attendent de rentrer en classe, à l\'école de Tersac (Lot-et-Garonne).
Des élèves attendent de rentrer en classe, à l'école de Tersac (Lot-et-Garonne). ( FRANCE 2 / FTVI)