VIDEO. Battue infructueuse dans l'Oise pour retrouver Bruno, le jeune trisomique disparu

"C'est un échec" reconnaît l'organisateur des recherches. Côté gendarme, on ne perd pas espoir.

Loubna Anaki et Vincent Barral - France 2

Environ 500 volontaires de tous âges, encadrés par des gendarmes, sillonnaient dimanche chemins, bois et zones humides autour de Pimprez (Oise), dans l'espoir de retrouver Bruno, un adolescent trisomique disparu depuis 12 jours. L'appel à été lancé par un jeune ambulancier, Amaury Eischensur les réseaux sociaux il y a quelques jours, pour converger vers la salle des fêtes de Pimprez, à quelques kilomètres du lycée horticole de Ribécourt où Bruno, 17 ans, a été aperçu pour la dernière fois le 18 décembre.

La battue s'est terminé vers 17 heures, à la tombée de la nuit. Le créateur du groupe Facebook qui a organisé cette recherche reconnaît sur le site du Courrier Picard que "c'est un échec, nous n'avons pas retrouvé Bruno aujourd'hui." 

Le capitaine de gendarmerie de Compiègne analyse la battue infructueuse pour retrouver Bruno, l'adolescent trisomique disparu depuis le 18 décembre : "Aucun indice ou élément concret n'a été retrouvé en forêt. Même si on n'a rien trouvé, cela reste fructueux. L'absence d'éléments est toujours intéressante. Ca nous assure que Bruno n'est pas dans ce secteur-là. Tous les espoirs restent permis." Les autorités privilégient la piste de la fugue suivie d'un accident. 

Photo diffusée le 26 décembre 2012 par la gendarmerie de Compiègne (Oise), dans le cadre d\'un avis de recherche concernant Bruno.
Photo diffusée le 26 décembre 2012 par la gendarmerie de Compiègne (Oise), dans le cadre d'un avis de recherche concernant Bruno. (GENDARMERIE COMPIEGNE / AFP)