Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Un électricien soupçonné d'avoir volé près de 300 œuvres de Picasso

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Cadeaux du peintre ou recel de vols, la justice devra trancher dans l'affaire qui oppose l'électricien aux héritiers de l'artiste.

Une affaire oppose les héritiers de Pablo Picasso à un électricien des Alpes-Maritimes. L'artisan prétend que près de 271 œuvres lui ont été données par l'artiste à l'époque où il effectuait des travaux dans sa demeure. L'homme vient d'être mis en examen pour recel. Pendant trente-sept ans, il a gardé les œuvres du maître à son domicile. Lui et son épouse assurent que ce sont des cadeaux. Contenu dans une petite boîte, le trésor de l'électricien comprend des collages cubistes très précieux, des carnets de dessins, des instruments de travail et six petites huiles sur toile.

Des incohérences

"C'est Madame, la femme de Picasso, qui me les a donnés. Si elle l'a fait, c'est que Monsieur était au courant", assure l'électricien. "Des petits dessins, des petites chutes, ça aurait pu aller à la poubelle", lâche-t-il au micro de France 2. Les héritiers, eux, soulignent les incohérences de l'artisan. Picasso ne donnait rien que ne fut daté et signé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.