VIDEO. Solidarité après l'incendie d'un centre des Restos du Cœur

Des industriels, l'État, le département, et des habitants sont venus en aide aux bénévoles à Vendin-le-Vieil, près de Lens. 

L'incendie qui a touché les Restos du Cœur à Vendin-le-Vieil, près de Lens, a affecté bénévoles comme habitants. Plus de 90 tonnes de denrées sont parties en fumée, l'équivalent de mois de collectes alimentaires "A ce point-là, on ne sait pas comment on va expliquer ça à nos familles", soupire Chantal Chapelle qui fait partie de l'association depuis 23 ans. Face à ce désastre, de nombreuses personnes ont proposé leur aide. Un commercial a proposé des chariots élévateurs.

Solidarité générale

La mairie a improvisé un point de collecte pour les dons des particuliers. "On est solidaire avec ces pauvres gens qui attendaient d'avoir de quoi manger et survivre", assure une femme. Des jouets, des produits de première nécessité et des dons en espèce sont apportés. "On ne roule pas sur l'or, mais c'est un petit geste", poursuit un homme au micro de France 2. Des industriels, l'État et le département ont proposé des aides.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bénévoles des Restos du coeur se préparent à distribuer des repas le 25 novembre 2013 à Paris.
Des bénévoles des Restos du coeur se préparent à distribuer des repas le 25 novembre 2013 à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)