VIDEO. Ramadan : quatre moniteurs de colo suspendus pour avoir jeûné

La mairie PCF de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), leur employeur, invoque un danger pour la sécurité des enfants.

France 2 - Karine Comazzi et Florian Le Moal

Quatre moniteurs de colonie de vacances ont été suspendus pour avoir observé le jeûne du ramadan. Leur employeur, la mairie PCF de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), invoque un danger pour la sécurité des enfants. 

Leurs contrats de travail stipulent qu'ils devaient se restaurer et s'hydrater pendant la journée. La mairie défend sa décision, prise deux années auparavant, après un accident survenu dans le même contexte. Elle s'appuie également sur des observations médicales. 

Les quatre animateurs ont finalement été remerciés. L'un d'entre eux a jugé cette décision "inadmissible". Le Conseil français du culte musulman (CFCM) envisage une plainte pour discrimination

Le centre de vacances de la mairie de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où quatre moniteurs ont été suspendus pour avoir observé le jeûne du ramadan, le 31 juillet 2012.
Le centre de vacances de la mairie de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où quatre moniteurs ont été suspendus pour avoir observé le jeûne du ramadan, le 31 juillet 2012. (FTVI / FRANCE 2)