Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Présidence de l'UMP : Estrosi veut une "troisième voie"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Le député-maire de Nice envisage de briguer la présidence de l'UMP, pointant du doigt le "débat de CV" qui oppose François Fillon et Jean-François Copé.

Au lendemain de l'annonce de la candidature de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP, le député-maire de Nice, Christian Estrosi, a réitéré lundi 27 août son envie de postuler également. Interrogé sur France 2, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a pointé du doigt le "débat de CV" qui oppose François Fillon et Jean-François Copé et compte mettre en avant une "troisième voie" en sollicitant les parrainages des militants.

S'il ne se déclare pas encore officiellement candidat, c'est qu'il pourrait finalement apporter son soutien à un autre postulant, notamment Alain Juppé. Comme Christian Estrosi l'explique dans "Les 4 Vérités", le maire de Bordeaux a un avantage : il ne souhaiterait pas devenir président de la République en 2017 et ne s'inscrirait donc pas dans "un débat d'ego et d'ambitions personnelles".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.