Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Les nappes phréatiques se rechargent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Benoîte Juneaux, Daniel Levy et France 2 Toulouse
Article rédigé par
France Télévisions

Le zouave du pont de l'Alma, à Paris, a les pieds dans l'eau, chose inhabituelle sauf en période de crue. 

Les trois-quarts des nappes phréatiques en France ont atteint un niveau normal ou supérieur à la normale. Environ 78% des nappes phréatiques sont en hausse comme dans le bassin parisien, la Picardie, la région Poitou-Charentes et l'Est de la France. Certains fleuves sortent de leur lit, ce qui est de bonne augure pour les agriculteurs qui ont subi des épisodes de sécheresse depuis plusieurs années.

Quant au zouave du pont de l'Alma, à Paris, il a les pieds dans l'eau, chose inhabituelle sauf en période de crue. Le niveau de la Seine se situait à 3,85 mètres mercredi 13 février. "Un mètre cinquante au-dessus du niveau normal", témoigne un propriétaire de péniche. Et elle poursuit sa montée.

Les fortes précipitations de ces dernières semaines remplissent des cours d'eau et les réserves d'eau souterraines se rechargent comme le confirme Michel Schneider, de Météo France, aux journalistes de France 2. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.