VIDEO. Les policiers réclament plus de moyens

En première ligne face aux attentats, les policiers demandent davantage de moyens humains et matériels pour mener correctement leur mission. Leurs syndicats étaient reçus lundi 19 janvier au ministère de l'Intérieur.

FRANCE 3
Dimanche 11 janvier, à la manifestation pro-Charlie, une image a marqué les esprits: un homme a embrassé un CRS pour le remercier. Les applaudissements et la gratitude de milliers de manifestants ont touché les policiers. Trois policiers ont perdu la vie au cours des attentats.

Une nouvelle loi sur le renseignement

 
Les syndicats de police ont rappelé cette réalité au ministre de l'Intérieur, le matin du 19 janvier. Ils sont venus signaler qu'ils manquent d'effectifs et de moyens pour faire face à la nouvelle menace terroriste. "Il faut moderniser l'armement et le matériel de protection. Il faut revoir les formations notamment concernant le tir et les techniques professionnelles", explique Nicolas Comte, secrétaire général adjoint Unité SGP Police FO.
 
Le renseignement est l'arme indispensable dans la lutte contre le terrorisme. Les policiers demandent une loi pour plus de liberté dans l'exercice de leur mission.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un officier de police a placé un bandeau noir sur son badge en hommage aux victimes de l\'attentat à \"Charlie Hebdo\" pendant la minute de silence à Rennes (Ille-et-Vilaine).
Un officier de police a placé un bandeau noir sur son badge en hommage aux victimes de l'attentat à "Charlie Hebdo" pendant la minute de silence à Rennes (Ille-et-Vilaine). (DAMIEN MEYER / AFP)