VIDEO. Le Sénat retoque la tarification progressive de l'énergie

Le Sénat a rejeté dans la nuit de mardi à mercredi la proposition de loi socialiste sur la tarification progressive de l'énergie. Un nouveau coup de semonce pour le gouvernement.

France 3

POLITIQUE - Le Sénat a torpillé dans la nuit du mardi 30 au mercredi 31 octobre le texte PS sur la tarification progressive de l'énergie après une fronde des élus communistes. Un nouveau coup de semonce pour le gouvernement après la censure du texte Duflot sur le logement par le Conseil constitutionnel.

Une motion d'irrecevabilité présentée par les sénateurs communistes du Groupe communiste républicain et citoyen (CRC) et déjà votée jeudi en commission des affaires économiques a été ratifiée en séance avec l'apport des voix des sénateurs UMP et centristes. La gauche n'étant majoritaire que de six voix au Sénat, la motion a été mathématiquement adoptée.

C'est le premier texte soutenu par le gouvernement à être retoqué par une chambre du Parlement depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir. Ce rejet de la proposition de loi du député PS François Brottes, le monsieur énergie de la campagne de François Hollande, sonne comme un désaveu pour le gouvernement.

Le président (PS) du Sénat, Jean-Pierre Bel, dans la cour de l\'hôtel de Lassay à Paris, le 29 juin 2012.
Le président (PS) du Sénat, Jean-Pierre Bel, dans la cour de l'hôtel de Lassay à Paris, le 29 juin 2012. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)