VIDEO. Le nouveau permis de conduire entre en circulation

Toujours rose, il est équipé d'une puce électronique et valable 15 ans. Il doit permettre de limiter la contrefaçon.

SOPHIE BECHIR - FRANCE 2

Il est toujours rose, mais désormais rigide et doté d'une puce électronique. Le nouveau permis de conduire, commun aux pays de l'Union européenne (UE), entre, lundi 16 septembre, en circulation en France. Ce nouveau permis européen sera valable 15 ans. Il doit remplacer les quelque 300 millions de documents et 110 modèles existant au sein des 28 États membres.

Surtout, l'objectif est de limiter la contrefaçon, grâce à sa nouvelle composition. Le nouveau permis est fabriqué en polycarbonate, un matériau complexe à produire. Il intègre en outre un hologramme proche de celui des passeports biométriques, mais aussi "des images fantômes", ou encore des encres réactives uniquement sous lumière UV. La puce, déchiffrable par les forces de l'ordre, contiendra les informations gravées sur la carte du porteur : nom, photo, date de délivrance, numéro du titre, catégories obtenues et éventuelles restrictions au droit à la conduite.

"Certains procédés de sécurité ne sont même pas dévoilés", assure François Joumier, directeur des programmes à l'Imprimerie nationale. Il rappelle que le document actuel peut aisément être falsifié et "utilisé pour justifier un paiement ou détourner une identité". Selon les estimations de Christophe Naudin, spécialiste de "la criminalité identitaire", quelque 2,7 millions de faux permis circulent actuellement en France. Toutefois, à peine 700 000 servent effectivement à la conduite. Les 2 millions restants sont utilisés comme pièce d'identité pour la fraude.

Le nouveau permis de conduire, pris en photo le 11 septembre 2013 à Paris.
Le nouveau permis de conduire, pris en photo le 11 septembre 2013 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)