VIDEO. L'obligation d'avoir un éthylotest dans la voiture est reportée

Manuel Valls a précisé qu'il attendait les conclusions à ce sujet du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), qui a créé un groupe de travail sur l’alcool au volant notamment. 

Gilles Marinet et Frédéric Bohn - France 2

Manuel Valls a annoncé, jeudi 24 janvier, qu'il reportait "sine die" l'obligation d'avoir un éthylotest dans les voitures. Le ministre de l'Intérieur a précisé qu'il attendait les conclusions à ce sujet du Conseil national de la sécurité routière (CNSR) qui a créé un groupe de travail sur l’alcool au volant, notamment. Le gouvernement prendra ensuite sa décision, a ajouté le ministre.

Ces éthylotests sont de plus en plus controversés notamment pour leur fiabilité et leur prix. Six des 12 modèles d'éthylotests chimiques et électroniques testés par le magazine Que Choisir de janvier se sont révélés défaillants, indiquant une alcoolémie inférieure à la limite légale, alors qu'elle la dépassait. 

Le sénateur UMP Alain Fouché avait demandé le report de l'entrée en vigueur de l'amende en cas de non possession d'un éthylotest dans une voiture et un prix unique pour ces produits. La chute de la mortalité routière est la conséquence d'une diminution marquée dans deux catégories d'usagers, a argumenté le ministre de l'Intérieur : les motards (-14,5%) et les automobilistes (-8,6%)

De nombreux éthylotests manquent de fiabilité, selon l\'UFC-Que choisir.
De nombreux éthylotests manquent de fiabilité, selon l'UFC-Que choisir. (ALAIN JOCARD / AFP)