VIDEO. L'entrée d'un lycée de Marseille défoncée à la voiture bélier

Une voiture volée a été projetée puis incendiée, à une heure du matin, contre le portail du lycée Diderot, à quelques heures de la visite du ministre de l'Education nationale dans la ville.

L'entrée d'un lycée a été défoncée à la voiture bélier, dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 septembre, dans les quartiers nord de Marseille. Une attaque commise à quelques heures de la visite à Marseille du ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon.

Une voiture volée a été projetée puis incendiée, à une heure du matin, contre le portail du lycée Diderot. L'établissement est resté fermé lundi matin. L'an dernier déjà, deux jeunes hommes armés avaient pénétré dans ce lycée avant de se faire refouler et de prendre la fuite.

Dans une interview à La Provence, le ministre de l'Education nationale a fait part de son objectif de proposer à tous "les élèves marseillais qui décrochent (...) une solution, qu'elle soit éducative ou professionnelle". Le Snes, le syndicat national des enseignements du second degré, doit être reçu par le ministre. Il va lui remettre une lettre, estimant qu'un "plan d'urgence pour l'éducation prioritaire est plus que jamais nécessaire" à Marseille.

Des policiers franchissent la grille d\'entrée du lycée Diderot, défoncée par une voiture bélier, dans la nuit du 15 au 16 septembre 2013, dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des policiers franchissent la grille d'entrée du lycée Diderot, défoncée par une voiture bélier, dans la nuit du 15 au 16 septembre 2013, dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)