VIDEO. La Courneuve : l'abattoir clandestin, "une pièce maculée de sang" selon la Fondation Bardot

Près de 200 animaux vivants ont été retrouvés dans cet entrepôt qui fournissait des restaurants chinois de la région.

F. TRINTIGNAC, A. DUPONT / FRANCE 3

Des centaines d'animaux, enfermés puis abattus dans des conditions déplorables. C'est le triste spectacle découvert dimanche 1er décembre par la police dans un entrepôt de La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Des journalistes de France 3 se sont rendus dans cet abattoir clandestinAttention, certaines images peuvent choquer.

Plus de 200 poules, oies, canards et lapins ont été retrouvés vivants. Le poste d'abattage n'était qu'une simple étagère en fer, maculée de sang et de plumes. "Comme il n'y a pas de système d'abattage classique, ils font n'importe comment et on se retrouve avec une pièce maculée de sang et des odeurs épouvantables", explique Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot.

Trois employés non déclarés se trouvaient dans une arrière-salle. La propriétaire du bâtiment a été interpellée et placée en garde à vue.

Des poules et des canards dans l\'abattoir clandestin de La Courneuve, le 1er décembre 2013 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis).
Des poules et des canards dans l'abattoir clandestin de La Courneuve, le 1er décembre 2013 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). ( FRANCE 3 )