VIDEO. Ces espèces de poissons menacées

Sur le plateau du 13 heures de France 2, Jihane Benzina liste les poissons menacés par la pêche trop excessive. Le respect des quotas permet tout de même de préserver certaines espèces.

FRANCE 2

Le poulpe est menacé en mer Méditerranée, mais il n'est pas le seul poisson dans ce cas. Les "poissons de fond, qui vivent au fond de la mer", sont aussi très menacés explique Jihane Benzina. Il s'agit de poissons comme la dorade, le rouget, le loup ou encore le mérou. "96% de ces espèces sont trop pêchées. La demande est telle qu'on ne respecte pas la taille minimum et que l'on capture des poissons trop petits. On ne tient pas compte non plus de la saison de la reproduction, donc, le stock de poissons n'a pas le temps de se reconstituer", explique la journaliste.

Les quotas de pêche, ça marche

Ailleurs, d'autres espèces sont aussi en danger, comme en Asie avec le thon rouge du Pacifique : "96,4% de ces poissons ont disparu ces dernières décennies". Quant au fugu chinois, "en 40 ans, 99,99% de sa population a disparu".
L'instauration et le respect des quotas sont pourtant des pistes de sauvegarde qui fonctionnent. Dans le golfe de Gascogne, la pêche de l'anchois a été suspendue de 2007 à 2009; en 2011, ce poisson était à nouveau abondant. "Plus récemment, le thon rouge de l'Atlantique faisait l'objet de quotas drastiques. Résultat : l'espèce a proliféré et les quotas ont été assouplis", conclut Jihane Benzina.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour expliquer son geste, le poissonnier a évoqué \"la pression du chiffre, les fêtes de fin d\'année, beaucoup de commandes\".
Pour expliquer son geste, le poissonnier a évoqué "la pression du chiffre, les fêtes de fin d'année, beaucoup de commandes". (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)