VIDEO. Besancenot répond aux patrons du CAC 40 qui veulent des baisses de charges

Olivier Besancenot (NPA) a estimé sur le plateau de France 3 dimanche, à propos de l'appel des grands patrons à François Hollande, que derrière les "soi-disant pigeons", "on retrouve tout de suite la grande flopée des vautours"

Voir la vidéo
France 3

POLITIQUE - "Derrière la petite flopée de soi-disant pigeons on retrouve tout de suite la grande flopée des vautours qui débarquent, puisque là c'est directement le CAC 40", a déclaré Olivier Besancenot du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), invité du 12/13 de France 3 ce dimanche 28 octobre. Les patrons de l'Association française des entreprises privées (Afep), regroupant la quasi totalité du CAC 40 et des grandes entreprises françaises, réclament des économies dans les dépenses de l'Etat à hauteur de 60 milliards d'euros sur les cinq prochaines années. 

"Ces soi-disant pigeons, ils ont pas eu besoin de manifester (...) ils ont gagné sur tous les tableaux", "en quatre jours", a aussi lancé M. Besancenot, en référence au mouvement des "Pigeons", ces patrons de start-up en colère contre la taxation des cessions d'entreprises, qui a finalement été assouplie par le gouvernement.

Olivier Besancenot du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) le 31 août 2012 à Paris 
Olivier Besancenot du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) le 31 août 2012 à Paris  (BERTRAND GUAY / AFP)