VIDEO. A Calais, les camps de migrants vont être démantelés pour prévenir une épidémie de gale

Un migrant sur quatre serait contaminé par la gale, une maladie de peau très contagieuse.

MARIANNE MAS et SANA HASNAOUI – FRANCE 2

Les autorités estiment à 800 le nombre de migrants qui occupent des camps de fortune à Calais. Ces clandestins, dont l'objectif est de traverser la Manche pour se rendre en Grande-Bretagne, vont devoir trouver un autre lieu de vie en raison d'une insalubrité croissante.

Un plan d'intervention en urgence doit être lancé par l'Agence régionale de santé pour éradiquer une épidémie de gale qui touche de 20 à 25% de ces migrants. Le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, a annoncé, mercredi 21 mai, la mise en place d'un traitement collectif sur la base du volontariat, une distribution de médicaments et de vêtements propres, ainsi que des douches préventives. Le 27 mai, une vaste opération d'expulsion sera conduite pour démanteler les trois camps principaux, où vivent 550 personnes. 

Afflux de migrants ces dernières semaines

La ville de Calais et les autorités portuaires font état d'un important afflux de migrants ces dernières semaines. Les campements sont principalement occupés par des Syriens, des Egyptiens, des Afghans, des Soudanais et des Erythréens. Les mineurs pourront être transférés dans une structure spécialisée au parc départemental d'Olhain, tandis que les majeurs qui "auront la volonté de sortir de cette situation d'errance pourront prétendre à l'hébergement d'urgence", a précisé le préfet.

 

 

Les tentes des migrants sur zone portuaire de Calais, le 18 mai 2014
Les tentes des migrants sur zone portuaire de Calais, le 18 mai 2014 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)