Agriculture : vendanges amères en France

Les pires vendanges en 30 ans : la grêle, la sécheresse de l'été...Le ministère de l'Agriculture a confirmé la baisse de la récolte de 12 % sur un an.

France 3

Les grappes de raisin sont maigres sur les pieds de vignes à Menetou-Salon dans le Cher. Ce vigneron connaît sa pire récolte depuis 38 ans. En cause, les intempéries : du gêle et beaucoup de pluie au printemps et la sécheresse en été. "Si on prend, par exemple, ce pied, on compte une récolte diminuée de six ou six fois par rapport au potentiel normal", explique ce vigneron.
La récolte permet tout juste de remplir une cuve sur huit cette année. Avec si peu de rendement, impossible pour les vignerons de se verser un salaire cette année. Mais ils préfèrent rester optimistes, car la qualité reste au rendez-vous. "C'est la petite consolation : on aura un super vin", explique un autre vigneron.

Pas d'inquiétudes

Tout l'enjeu est d'arriver à conserver les clients étrangers qui représentent un tiers de leurs ventes. Le risque ? Qu'ils se tournent vers d'autres producteurs en cas de pénuries. Pour le moment pas d'inquiétude, les vignerons ont encore du stock.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alors que nous sommes en janvier, les vendanges très tardives s\'effectuent en Alsace.
Alors que nous sommes en janvier, les vendanges très tardives s'effectuent en Alsace. ( MAXPPP)