Une vignette automobile pour payer l'entretien des routes est-elle sur les rails ?

"Le Parisien" affirme, lundi, qu'un comité d'experts préconise la création de ce dispositif.

Une vignette de 1999.
Une vignette de 1999. (AFP)

La vignette est-elle en vogue ? Le Parisien / Aujourd'hui en France a affirmé, lundi 18 décembre, que la création d'une nouvelle vignette pour financer l'entretien des routes françaises était à l'étude. Selon le journal, des experts missionnés par la ministre des Transports, planchent sur cette hypothèse. Mais "leurs conclusions seront rendues le mois prochain", poursuit le quotidien.

Entre 75 euros et 125 euros par véhicule

Hervé Maurey, sénateur (UDI) de l'Eure et membre de ce comité, a justifié cette piste : "Notre réseau routier est en danger. Il est temps de tirer la sonnette d'alarme avant qu'il ne soit trop tard." Et d'ajouter : "Les trains payent une redevance à SNCF Réseau pour l'usure des rails, mais les véhicules légers passent et repassent sur les routes sans rien verser."

Selon les calculs du Parisien, il faudra peut-être débourser entre 75 et 125 euros par véhicule. L'objectif étant de récupérer entre 3 et 5 milliards d'euros par an.