Cet article date de plus de six ans.

Une place Georges Marchais débaptisée à Villejuif

Le nouveau maire UMP de la commune du Val-de-Marne préfère rendre hommage à une figure gaulliste.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Georges Marchais à la fête de l'Humanité à la Courneuve (Seine-Saint-Denis), le 16 septembre 1996. (MAXPPP)

Un Georges pour un autre. La place Georges Marchais à Villejuif (Val-de-Marne), s'appelera bientôt Georges Marthé, du nom d'un cancérologue gaulliste. Le nouveau maire UMP de la commune a choisi de débaptiser la place, rapporte Le Parisien, vendredi 19 décembre. Elle avait pourtant été inaugurée il y a tout juste 18 mois en présence de la veuve de l'ancien patron du PCF. Liliane Marchais dénonce une "décision lamentable".

Ce changement de nom  a été validé en conseil municipal par la majorité, mercredi 17 décembre. Une majorité inédite explique Le Parisien, puisqu'elle est sous la bannière UMP-UDI-EELV-DVG. Cette alliance a fait basculer Villejuif en mars dernier, après 89 ans de communisme.

Une provocation pour le Parti communiste

La mairie assume son choix : "Prenez un plan. La plupart des noms de rues et de places font allusion au communisme. Il existe bien d'autres talents, d'autres figures à reconnaître."

L'opposition parle elle de provocation. "Vouloir gommer le nom d'un homme qui a tant fait pour Villejuif relève du sectarisme", assure leur chef de file Pierre Garzon. Le PC annonce d'ailleurs un rassemblement lundi 22 décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.