Une association de soutien à Dany Leprince a déposé une plainte vendredi devant le Conseil supérieur de la magistrature.

L"association « Pour la vérité rendue aux victimes de la tuerie de Thorigné-sur-Dué » reproche une « faute lourde » à un procureur, dans l'enquête qui a mené à la condamnation à la perpétuité de Dany Leprince.

Dany Leprince, au Palais de justice, le 6 avril 2011.
Dany Leprince, au Palais de justice, le 6 avril 2011. (AFP - MIGUEL MEDINA)

L"association « Pour la vérité rendue aux victimes de la tuerie de Thorigné-sur-Dué » reproche une « faute lourde » à un procureur, dans l'enquête qui a mené à la condamnation à la perpétuité de Dany Leprince.

"Des fautes ont été commises dans la destruction des scellés et la justice n'a pu rendre une décision éclairée", a déclaré à l'AFP Me Claude Llorente, avocat de l'association. Dany Leprince a été condamné en 1997 à une peine de prison à perpétuité, assortie de 22 ans de sûreté pour les meurtres de son frère, de sa belle sœur et de ses deux nièces. La famille avait été retrouvée massacrée à coups de hachoir dans la maison familiale de Thorigné-sur-Dué le 5 septembre 1994.

Dany Leprince a toujours clamé son innocence. Après 16 années de détention, il était sorti de prison le 8 juillet 2010 sur une décision préliminaire de la Commission de révision, le parquet général de Paris relevant de nombreuses failles dans l'enquête ayant mené à sa condamnation. Mais il y était retourné le 6 avril, sa requête en révision avait été rejetée. Fin avril, il avait donc adressé une demande de grâce à Nicolas Sarkozy, qui lui a été refusée fin septembre. Son épouse Béatrice avait alors fait par de sa détermination à poursuivre ses démarches pour obtenir la révision de son procès.