Un nouveau chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle ?

Des passionnés d'Histoire et des élus se battent pour ouvrir un chemin oublié entre Conques et Rocamadour.  

FRANCE 3

Les 800 mètres de chemin sont en train d'être débroussaillés. Un chemin qui permettra en partie de relier Conques (Aveyron) à Rocamadour (Lot), à travers de superbes paysages. Avec des amis de trois associations, Jean-Louis Jauliac de l'association "Les visages de Ségala" veut redonner vie sur la route de Compostelle à un chemin alternatif. Un chemin oublié depuis plus d'un siècle. Ensemble, ils sont allés plaider leur cause auprès des moines de l'Abbatiale. "Une association d'élus s'est créée, des communes traversées par le chemin, on a un soutien politique et sur le terrain, il y a trois associations", argumente Jean-Paul Servy, de l'association "Via Ligure".

Diversifier les chemins

À Conques, le pèlerin est choyé. Quatre voies principales drainent le marcheur vers l'Espagne. Eux proposent un nouvel itinéraire. La variante est longue de 120 km et composée d'une trentaine de communes à cheval sur trois départements. Cinq étapes pour rejoindre Rocamadour. "Les pèlerins sont très nombreux. C'est pas mal de diversifier sur les chemins", explique Frère Jean-Régis, moine à l'Abbatiale de Conques.

Le JT
Les autres sujets du JT