Cet article date de plus de douze ans.

Un mineur interpellé samedi à Marseille a été déféré devant un juge pour enfants lundi matin

Un jeune majeur devait être déféré en comparution immédiate lundi en fin d'après-midi. Ils sont poursuivis pour jets de projectiles et violence sur personnes dépositaires de la force publique, samedi après le match Egypte-Algérie au Caire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les incidents sur la Canebière à Marseille (France 2)

Un jeune majeur devait être déféré en comparution immédiate lundi en fin d'après-midi. Ils sont poursuivis pour jets de projectiles et violence sur personnes dépositaires de la force publique, samedi après le match Egypte-Algérie au Caire.

Au total, six jeunes gens, trois mineurs et trois majeurs, avaient été interpellés dans le cadre des incidents ayant suivi le match Egypte-Algérie. La garde à vue de quatre d'entre eux a été prolongée, a précisé le parquet, lundi matin.

L'Egypte a battu l'Algérie 2-0, provoquant la colère chez des supporters. La plupart des personnes interpellées l'ont été pour des jets de projectiles. Des incidents ont eu lieu à marseille, Lyon et Grenoble.

Bilan: des vitrines, la façade de la bibliothèque de l'Alcazar, à Marseille, et des abris bus brisés, des poubelles et voitures incendiés...

A Marseille
Six bateaux ancrés sur le plan d'eau du Vieux port de Marseille ont par ailleurs été fortement dégradés. Un fumigène lancé sur l'un des bateaux est à l'origine de l'incendie qui s'est propagé aux autres embarcations, dont deux ont coulé.

Plus de 500 policiers avaient été préventivement déployés
dans le centre de la cité phocéenne. Les échauffourées ont opposé forces de l'ordre et jeunes de la communauté algérienne après le but égyptien inscrit en fin de match au Caire, qui prive l'Algérie d'une qualification directe au Mondial.

Incidents à Lyon
A Lyon, la police a tiré avec des flashballs afin de disperser une
centaine de supporters qui s'étaient attroupés dans le centre-ville après la fin du match. Certains ont fracturé deux vitrines.

Quatre personnes ont été interpellées, mais le préfecture ne signale pas de blessés. Les pompiers ont recensé quatre feux de voiture et quatre feux de poubelle.

Rebelotte à Grenoble
Cinq personnes ont été placées en à vue à Grenoble dimanche, après les incidents qui ont émaillé la fin du match.

Selon la police, 17 véhicules ont été incendiés, des vitres de bus brisées et la circulation perturbée par des "supporters", tandis que des projectiles ont été lancés contre les forces de l'ordre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.