Un lycée offre le permis à ses meilleurs élèves

84 bacheliers du lycée professionnel de Villepinte ont été récompensés par leur ancien proviseur. Les meilleurs de chaque filière se sont vu offrir le permis de conduire.

Une candidate se prépare à l\'épreuve du permis de conduire (photo d\'illustration).
Une candidate se prépare à l'épreuve du permis de conduire (photo d'illustration). (MAURY GOLINI / PHOTOPQR / LE REPUBLICAIN LORRAIN / MAXPPP)

Faut-il récompenser les élèves lorsqu'ils obtiennent le baccalauréat ? Pour le proviseur du lycée professionnel Georges-Brassent de Villepinte, en Seine-Saint-Denis, cela ne fait aucun doute : la réponse est oui.

Vendredi 11 novembre, Alain Wuillaume a invité ses 84 élèves de terminale qui ont passé avec succès les épreuves du bac en juin dernier à se rendre au Stade de France pour assister au match de foot amical entre la France et les Etats-Unis, rapporte samedi Le Parisien.

Mieux, chaque candidat ayant obtenu la meilleure note dans sa fillière (vente, comptabilité, commerce et secrétariat) s'est vu offrir le permis de conduire par l'établissement, jeudi soir, lors d'une cérémonie de remise de diplôme semblable à celles qui se tiennent dans les universités américaines. 

"Mettre en valeur une filière trop dénigrée"

"Il s'agit de mettre en valeur la réussite de ces jeunes issus de la filière technologique, trop dénigrée dans notre système éducatif", justifie dans Le Parisien le proviseur du lycée. "Tous ces jeunes ont travaillé dur pour obtenir leur diplôme, c'est aussi le rôle de l'école de les encourager et de les récompenser", appuie Saïd Hannouchi, proviseur-adjoint. "La majorité de mes élèves vont trouver du travail sur la plateforme de Roissy, le permis de conduire est donc un outil indispensable pour eux", ajoute encore Alain Wuillaume.

"C'est une chance formidable, car je ne voyais pas comment j'aurais pu le financer, se réjouit Christelle, l'une des quatre lauréates. Et il est évident que cela va faciliter ma recherche d'emploi." 

D'autant que l'initiative n'a rien coûté au lycée. Selon Le Parisien, le professeur de vente a en effet négocié les quatre permis de conduire gratuits dans une auto-école de la ville, et une promotion de 30 % pour tous les jeunes du lycée qui viendraient s'inscrire.