Un livre sur les perles des automobilistes pris en infraction

Un agent de la police nationale a recensé des dialogues entre policiers et contrevenants qui tournent parfois au burlesque.

FRANCE 2

Un agent de la police nationale a recensé dans un livre toutes les excuses des automobilistes lorsqu'ils sont pris en infraction. Certains chauffards ne manquent pas d'imagination. En tout, 600 excuses sont couchées sur le papier soit dix ans d'anecdotes, un véritable dictionnaire de la mauvaise foi. "Une fois, une femme en train de conduire le téléphone à la main a déclaré à un agent qu'elle ne pouvait pas téléphoner puisqu'elle était sourde", raconte un policier.

Des dialogues burlesques

Les dialogues avec les contrevenants tournent parfois au burlesque. Pour un franchissement de ligne blanche, un policier se voit répondre : "elle n'était pas blanche, elle était grise". Pour un alcotest positif : "Vous ne tenez plus debout", lâche le policier à qui on réplique : "Mais monsieur, je conduis assis". Ou encore : "Pourquoi vous n'attachez pas l'enfant à l'arrière ?" Réponse : "Ce n'est pas le mien".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures bloquées sur l\'autoroute à cause de la neige près de Lyon le 21 février 2015;
Des voitures bloquées sur l'autoroute à cause de la neige près de Lyon le 21 février 2015; (CITIZENSIDE/MOURAD ALLILI / CITIZENSIDE.COM)